17/12 - 7000 morts oubliés du Covid - étude présidée par Dr H.Hubert

C'est la première fois qu'une étude chiffre précisément le phénomène de la mortalité à domicile.

Article de la voix du nord 

Article France Bleu nord

Communiqué du Registre National des Arrêts Cardiaques (RéAC – www.registreac.org)

A-t-on sous-évalué les décès liés à la Covid-19 : Quid des morts à domicile ?

Une équipe de l’Université de Lille, menée par le Pr Hervé Hubert (ILIS - Faculté d’Ingénierie et Management de la Santé), de l’Unité Labellisée de Recherche 2694 (Pr Jean-Baptiste Beuscart) a récemment publié un article évaluant la mortalité à domicile liée à la Covid-19, grâce à l’accès et l’analyse des données du registre national de l’arrêt cardiaque (présidé par le Pr Hervé Hubert). Cette mortalité (en dehors de l’hôpital et des établissements médico-sociaux) n’est absolument pas prise en compte par les statistiques nationales, alors que tous les professionnels de l’urgence préhospitalière conviennent que l’on meurt aussi de la Covid-19 à la maison. Le principal résultat de ce papier montre que les chiffres de mortalité devraient être ajustés de près de 13% pour avoir une vision plus fine de l’impact de cette pandémie en termes de mortalité.

Pour faire simple, les décès à domicile liés à la Covid-19 correspondent à un huitième des décès en milieu hospitalier, ce qui signifie que 1322 décès n'ont pas été comptabilisés par les statistiques nationales françaises au 15 avril 2020. Cette constatation devrait nous inciter à envisager l’amélioration des procédures de tri des patients Covid-19 (un outil est en cours d’élaboration entre l'hôpital et une start-up de La Rochelle) afin d'améliorer les soins et de mieux surveiller la maladie chez les patients initialement peu ou pas grave et ainsi limiter la mortalité domestique due au virus. De plus, toute politique de santé publique doit s’appuyer sur données fiables reflétant de manière fidèle la réalité. Enfin, à notre connaissance, aucun pays ne mesure cette mortalité, alors que de nombreux pays ont développé leur propre registre de l'arrêt cardiaque extra-hospitalier. Ces pays pourraient donc de reproduire notre méthodologie et évaluer leur taux de mortalité Covid-19 à la maison.

Cet article, publié dans la revue BMC Medical Research Methodology, est en accès libre (Hubert H., Baert V., Beuscart JB., Chazard E. Use of out-of-hospital cardiac arrest registries to assess COVID-19 home mortality. BMC Med Res Methodol 2020;20, 305. https://doi.org/10.1186/s12874-020-01189-3).

Contact : Pr Hervé Hubert/ herve.hubertuniv-lillefr 

Président du registre national des arrêts cardiaques

ILIS- Faculté d’ingénierie et de Management de la santé

ULR2994 – Université de Lille