Logo site
Page mise à jour le 26/03/2020 (14:28)
       

FAQ stages et Covid-19

Non, pas de stage en présentiel dans l’entreprise. Tous les stages en présentiel doivent être interrompus dès aujourd’hui.

 

 Si l’entreprise le propose, le stage pourra se poursuivre par un projet à domicile avec un avenant à la convention. Cet avenant sera établi par la composante dont dépend l’étudiant, dès la réouverture de la Faculté. Si le projet à domicile n’est pas envisageable, compte-tenu des circonstances exceptionnelles, la convention de stage sera déclarée comme étant dénoncée.

Oui, toutes les conventions de stage non entamé à la date du 16 mars 2020 sont considérées comme dénoncées.

Oui, l’interruption des stages déjà entamés (ou l’évolution vers le télétravail) et l’annulation des stages n’ayant pas débuté sont également appliquées dans les Outre-Mer.

Non, il n’y aura donc pas d’obligation de décaler le stage ou de retrouver un autre stage. Lorsque un stage est annulé, l’évaluation est neutralisée.

Oui, lorsque l’autorisation sera donnée par les autorités nationales (notamment, la levée des restrictions de déplacements) et par l’Université, un stage volontaire sera possible (mais non obligatoire). Il ne fera pas l’objet d’une évaluation universitaire et sera obligatoirement d’une durée compatible avec le calendrier universitaire.

Date limite de fin de stage à respecter impérativement :

        - D2, L2 et L3 : 15 août 2020

        - M1 et M2 : 15 septembre 2020

Oui, si vous êtes actuellement en télétravail, l’entreprise et vous êtes toujours liés par une convention. Vous vous engagez à fournir un travail de qualité pour lequel l’entreprise vous verse une gratification.

Pour des stages concernés par la période pandémique, les évaluations de stage sont neutralisées cette année. En conséquence, vous ne devrez pas rendre de rapport de stage à l’Université et aucune soutenance ne sera prévue (uniquement pour les stages non finalisés en date du 15 mars 2020).

Non, vous ne serez  pas pénalisé : les stages concernés par la période pandémique sont annulés pour cette année universitaire et les évaluations neutralisées.  Toutefois, si vous souhaitez effectuer un stage volontaire lorsque la situation sanitaire aura évolué de manière favorable, cela sera possible.

Non, il vous est strictement interdit de vous rendre sur votre lieu de stage, aucune dérogation ne sera accordée. Seul du télétravail peut vous être proposé dans la mesure du possible pour les stages déjà entamés au 16 mars 2020.

Non, à ce jour, il n'y a pas de report possible de la date limite de soutenance des mémoires. Nous vous recommandons de vous rapprocher de vos directeurs de mémoire afin d'envisager une adaptation du sujet de mémoire.

Pour les stages entamés et non entamés, aucune évaluation ne sera demandée au tuteur, afin de ne pas pénaliser les étudiants et de garantir l’équité de traitement entre les étudiants d’une même formation. Il n’y aura pas de conséquence sur la validation de votre année universitaire.

Les contrats de professionnalisation et le contrat d’apprentissage sont des contrats dépendants du code du travail. Les responsabilités et décisions incombent à la structure d’accueil.

Oui, aucune évaluation ne sera demandée au tuteur. Il n’y aura pas de conséquence sur la validation de votre année universitaire : le fait de faire une alternance est une opportunité d’accroître votre expérience professionnelle mais ne sera pas pris en compte par le jury de délibération pour la validation d’année.

Les étudiants sont invités à rentrer après avoir vérifié au préalable les conditions d’entrée et de séjour sur le site diplomatie.gouv.fr (rubrique "conseils aux voyageurs - conseils par pays- entrée/séjour").

En cas de rapatriement, il conviendra de se mettre en lien avec le consulat du pays concerné.

Les frais induits par le retour anticipé ou la mobilité annulée seront pris en charge par l’université de Lille sur présentation de justificatifs. Les bourses de mobilité sont maintenues.

 

Dans tous les cas de figures, les éléments pédagogiques correspondant aux périodes concernées par les départs annulés ou les mobilités écourtées seront neutralisés dans le calcul de la moyenne du semestre concerné.

Les étudiants sont invités à rentrer après avoir vérifié au préalable les conditions d’entrée et de séjour sur le site diplomatie.gouv.fr (rubrique "conseils aux voyageurs - conseils par pays- entrée/séjour").

En cas de rapatriement, il conviendra de se mettre en lien avec le consulat du pays concerné.

S’il est mis fin à un stage, l’étudiant informera sa composante par e-mail, qui considérera la

convention comme étant dénoncée dans les mêmes conditions que pour les stages qui se

déroulent actuellement en France.

 

Les frais induits par le retour anticipé ou la mobilité annulée seront pris en charge par l’université de Lille sur présentation de justificatifs. Les bourses de mobilité sont maintenues.

Aucune autorisation de départ ne sera accordée. A ce jour, toutes les mobilités sont suspendues, sauf pour les étudiants internationaux  présents sur notre sol, qui peuvent s’ils le souhaitent et dans la mesure du possible rejoindre leur pays d’origine.

Compte-tenu des circonstances exceptionnelles, la convention de stage sera considérée

comme dénoncée par la composante.

Tout étudiant en situation sanitaire ou sociale difficile doit se faire connaître sur l’adresse coronavirus[chez]univ-lille[point]fr, en mettant sa gestionnaire de scolarité en copie du mail.

L'université de Lille va éditer un document type. Nous envisageons de l'envoyer à chaque étudiant concerné durant la semaine du 30 mars 2020. Il nous faut préalablement à cela pouvoir identifier les étudiants dont les modalités d'accueil pour le stage ont évolué. Cela est effectué par le biais du formulaire qui vous est parvenu le 24 mars 2020. Il est donc important que chacun puisse le compléter et le retourner le plus rapidement possible.

Oui, il faut donc que vous contactiez votre maitre de stage pour lui préciser si vous êtes toujours intéressé (ou si vous renoncez à cette opportunité professionnelle), et lui présenter les différentes options : 

  • si le confinement est effectivement levé à la date prévue de début de stage, le stage pourra débuter en présentiel (pas de modification de la convention à prévoir)
  • si le confinement est maintenu, le stage pourra débuter à la date pévue en télétravail ou le début du stage pourra être reporté de plusieurs jours (jusqu'à la levée du confinement) si le besoin est d'être à 100% en présentiel (modification de la convention à prévoir - nous tenir informés).

Vous devrez également lui préciser que pour l'Université, et l'obtention de votre diplôme, le stage est annulé et l'évaluation neutralisée. Le stage n'a plus de caractère obligatoire pour valider une année de formation, et ce, quelle que soit, l'année préparée. Le stage volontaire ne sera pas l'objet d'une évaluation universitaire. Votre tuteur en entreprise vous fera un retour pour vous aider à progresser mais aucune note ne rentrera dans le calcul de votre moyenne.

COVID 19

A la suite des annonces du Président de la République de fermeture des universités, l’Université de Lille est fermée au public, à partir de ce lundi 16 mars 2020, et pour une durée encore non connue à ce jour. L’université n’accueillera plus d’étudiants dès ce lundi.

Les cours en présentiel sont de ce fait suspendus. 

Nous travaillons à la mise en place de la continuité des enseignements, à travers des modalités à distance. Nous sommes naturellement en contact avec le Ministère. 

L'Université de Lille suspend jusqu'à nouvel ordre tout événement et toute manifestation organisés ou hébergés par l'université.

Nous vous invitons à surveiller vos e-mails. Dans les prochains jours, la seule adresse de contact que nous vous demandons d’utiliser, en cas d’urgence, est coronavirus@univ-lille.fr.

Soyez assurés de notre engagement collectif dans cette période complexe pour que l’année universitaire puisse se poursuivre dans les meilleures conditions.